Les mauvais anges

Note des lecteurs0 Note
5

Eric Jourdan était un écrivain français. C’était un homme discret, humble et pourtant. Un être qui mérite a être connu.

Eric Jourdan est auteur à l’âge de seize ans de l’écriture des Mauvais Anges. Narrant la romance entre deux garçons adolescents, cet ouvrage sera censuré pendant trente trois ans.

Eric Jourdan poursuivra avec une dizaine d’autres romans : l’Amour Brut, Saccage, Charité, pour ne citer qu’eux.

Indication présente en 4ème de couverture : ce que nous soulignerons surtout, c’est à quel point ce court roman de la folle passion de deux très jeunes hommes garde aujourd’hui que la « littérature homosexuelle » se perd dans le réalisme le plus plat, le plus répétitif, le plus gratuit – une aura de trouble infini qui ira droit au coeur, même de ceux qui sont le plus étrangers à cet entraînement amoureux.

Scindé principalement en deux, ce court roman de moins de 200 pages, nous offre la lecture sous une narration plutôt interne de Pierre avant de passer ensuite sous le récit de Gérard. Cela nous permet alors de revivre certaines scènes de façon totalement différente puisque le point de vue, n’est pas forcément le même.


“Tu es un homme qu’on désire, pas qu’on aime”


On retrouve d’un côté une poésie à la Rimbaud dans le choix des mots, et dans le même temps de la cruauté, des sentiments violents, que seul un adolescent pouvait décrire véritablement. Il est impossible de rester insensible à tant d’amour brut, même si, un livre du même nom, a aussi été écrit par Eric Jourdan.

Les mauvais anges
Histoire
Immersion
Note des lecteurs0 Note
5
Thomas

A Propos de l’Auteur /

Amateur de ciné, séries, autour des thèmes LGBTQ

Laisser un commentaire

Ton adresse mail ne sera pas affichée.

Histoire
Immersion
Note finale

Start typing and press Enter to search